Côte d’Ivoire : un leader politique prend 4 mois de prison pour tentative d’escroquerie

Jichi Mohamed dit Sam l’Africain, président de la Nouvelle Alliance de la Côte d’Ivoire pour la Patrie (Nacip, opposition) reconnu ‘’coupable pour des faits de tentative d’escroquerie’’, a été condamné, mardi par le Tribunal de 1ère Instance d’Abidjan, à ‘’4 mois de prison ferme’’ et à payer une amende de 300.000 FCFA.

En outre, Sam l’Africain devra payer la somme de 5 millions FCFA au titre de dommages et intérêts aux entreprises Atmex et Socimat.

Sam l’Africain était poursuivi par le ministère public pour des faits de ‘’ faux et usage de faux en écriture privée de banque et tentative d’escroquerie’’. Faits pour lesquels le parquet avait requis, il y a une semaine, 5 ans de prison et 1 million FCFA d’amende contre l’opposant.

En définitive, rendant sa décision, le tribunal a déclaré  Sam l’Africain ‘’non coupable des faits de faux et usage de faux en écriture privée de banque’’ mais  le déclare ‘’coupable pour des faits de tentative d’escroquerie’’.

 Fin mars, Sam l’Africain a été condamné à une peine de 6 mois de prison avec 5 ans de privation de ses droits civiques assortie d’une amende de 500.000 FCFA pour ‘’ injures et diffamation envers une communauté ethnique’’.

Source APA

Actualité

Facebook