Mamie Khady Sow

Femme de devoir, femme de l'ombre, Mamie Khady Sow a été celle qui a aidé le premier Président de la Côte d'ivoire indépendante à réussir ses premiers pas en politique.

Si le Président Félix Houphouët-Boigny a fait le parcours exceptionnel qu’on lui connaît c’est, en partie, grâce à cette femme réservée et discrète. N’a-t-on pas coutume de dire que derrière un grand homme, se cache une grande dame ? Décédée en 2006, à l’âge de 93 ans, est née d’un père sénégalais, originaire de Saint Louis, Aly Sow et d’une princesse Agni d’Abengourou, Akassi Kanga.

Sa rencontre avec le jeune médecin, Dja Félix Houphouiët-Boigny date de 1929. Au moment où il exerçait dans la capitale de l’Indénié. De leur union, qui a duré vingt ans, naîtront cinq enfants : Félix Junior qui ne vivra que dix années seulement, Augustin, François, Guillaume et Marie, l’épouse de Simplice De Messé Zinsou. Mamie Khady Sow Racine; tante de Sa Majesté Boa Kouassi III, roi de l’indénié, n’a jamais rechigné dans sa tâche d’aider et de soutenir son époux, durant les années de braises de la lutte anticolonialiste.