Le domaine de San Pedro: origine légale de la propriété

La création et l'attribution du domaine de San Pedro se situent au début du xxème siècle. Ce domaine rectangulaire (90 Km sur 30 Km de côte) fut créé et attribué le 7 août 1890 à la « Compagnie Française de Kong » pour indemniser son fondateur Monsieur Arthur Verdier, pour tout ce qu'il avait fait pour maintenir la présence française de Tabou à Assinie depuis 1870, en s'opposant notamment par tous les moyens à l'empiètement des Anglais installés en Gold Coast (actuel Ghana).

Cet octroi venait en outre mettre fin à un litige qui s’était élevé entre Monsieur Verdier et l’Etat à propos d’une concession beaucoup plus importante qu’on lui avait précédemment accordée et que le Ministère a voulu annuler.

Ce double caractère, récompense de services rendus et origine transactionnelle, explique que l’Etat ait donné au propriétaire du domaine de San Pedro des droits exceptionnels comportant notamment la pleine propriété immédiate à titre définitif du sol et du sous-sol, sans cahier des charges, ni obligation de mise en valeur; domaine reconnu par la cour de la Haye, ayant droit de battre monnaie, d’établir des droits de douane et de lever une armée.

Les transactions
En août 1910, la Compagnie Française de Kong vendait le domaine de San Pedro à « The Ivory Coast Corporation Limited » pour la somme de 80 000 livres sterling. Mise en liquidation en février 1918, « The Ivory Coast Corporation Limited » se reconstituait sous le nom de « The new Ivory Coast Company Limited » qui prenait possession du domaine de San Pedro au prix de 17 588 livres sterling.

La Compagnie des Scieries Africaines et la Banque de Paris et des Pays-Bas devenaient par la suite acquéreurs du domaine de San Pedro en novembre 1920 pour la somme de 2 000 000 francs français; en avril 1921, la Compagnie des Scieries Africaines restait seule propriétaire.

Enfin, en décembre 1959, la Compagnie des Scieries Africaines cédait le domaine de San Pedro à la République de Côte d’Ivoire pour la somme de 160 000 000 de francs CFA.
12 Août 1968 : Pose de la première pierre des travaux du port par le président Auguste Denise, ministre d’Etat en présence de:
– Son Excellence Monsieur Alcide Kacou, Ministre des Travaux Publics et des Transports.
– Son Excellence Monsieur Konan Bédié, Ministre délégué aux Finances.
– Son Excellence Monsieur Mohamed Diawara, Ministre délégué au Plan.
En 1969, l’Autorité pour l’Aménagement de la Région du Sud-Ouest (ARSO) est créée par décret n° 69-456 du 22 Décembre 1969.

Dans le cadre de sa politique d’aménagement du territoire, le pilotage de l’ambitieux programme de développement intégré dénommé « Opération San Pedro » est confié à l’ARSO qui a été substitué au District Autonome de San Pedro créé le 1er Août 1967.
De 1968 à 1971 : Travaux de construction du Port par un consortium franco – allemand.

Mai 1971 : Mise en service officielle avec le navire « Korhogo » de l’armement national SITRAM.

04 Décembre 1972 : Inauguration du Port par Son Excellence Monsieur Félix Houphouet Boigny, Président de la République de Côte d’Ivoire en présence de Son Excellence Monsieur Diori Hamani, Président de la République du Niger.