Région de San Pedro

Etendue sur une superficie de 12 790 Km² et avec une population de 257 172 d’habitants (RGPH 2014), la région de San Pedro est située à l’extrême sud-ouest de la Côte d’Ivoire. Elle se trouve à 368 Km d’Abidjan la capitale économique et à 482 Km de Yamoussoukro, la capitale politique et administrative.

Avec les régions de la Nawa (Soubré) et du Gbôklè (Sassandra), elles forment le district du Bas – Sassandra. La région de San Pedro est constituée de deux (02) départements :

– San Pedro (chef-lieu);
– Tabou.

Elle comprend onze (11) Sous-Préfectures : San Pedro, Gabiadji, Doba, Grand-Béréby, Dogbo, Tabou, Grabo, Olodio, Djouroutou, Djamadioké, Dapo-Iboké avec quatre (04) communes : San Pedro, Grand-Béréby, Tabou et Grabo. La région de San Pedro offre des conditions climatiques et géologiques favorables à son économie donc à son développement.

Tous les secteurs d’activités vitaux de l’économie y sont représentés : primaire, secondaire et tertiaire.

Elle abrite le 1er port exportateur de cacao au monde, deuxième port de la Côte d’Ivoire après celui d’Abidjan : le port de San Pedro. A l’instar des régions à fortes potentialités économiques, la région de San Pedro regorge aussi des lieux et sites touristiques chatoyants.

Elle est dotée d’un balnéaire féerique où le surnaturel se dispute au réel, avec 150 Kilomètres de plages aménagées puis un réceptif hôtelier de 500 chambres pour 31 hôtels de standings variés.

La région dispose de toutes les commodités d’une ville moderne : sécurité, transports urbains, télécommunications, eaux, banques, infrastructures hôtelières, restaurants européens, africains etc.

II- Vision, ambition et politique de développement

A l’instar des pays émergents qui se sont appuyés sur des pôles économiques dynamiques, le Conseil Régional ambitionne faire de la région de San Pedro la locomotive de la Côte d’Ivoire émergente à l’horizon 2020, tel que promis par son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, Président de la République.

S’inscrivant dans cette perspective, le Conseil Régional de San Pedro entend mettre en œuvre un vaste programme économique et social qui s’articule autour de quatre (04) plans et déclinés en vingt-cinq (25) projets. Cet ambitieux programme repose sur cinq (05) grands axes :

– Les infrastructures économiques que sont les routes, l’électrification et l’adduction d’eau;
– les infrastructures communautaires de base comme la santé et l’éducation;
– les secteurs stratégiques portent sur l’agriculture, le tourisme et la sécurité;
– les secteurs vitaux concernent l’emploi, les prestations des services, le transport, le commerce et l’environnement;
– la promotion humaine sans laquelle toute politique reste incomplète et inachevée.

A terme, il s’agira de mettre toutes les forces vives régionales à contribution pour booster l’industrialisation, épine dorsale du développement annoncé.

II- La politique de développement

II.1- La ville : principal pôle de développement régional et 2ème pôle de développement de la Côte d’Ivoire :

– Construction d’une nouvelle gare routière;
– transformation de l’hôpital régional en CHU;
– réfection et création d’un réseau de drainage et d’assainissement;
– aménagement des voies piétonnes sur berges autour du lac;
– incitation à la construction de logements sociaux;
– construction d’une usine de déchets urbains (solide et liquide);
– équipement des brigades de Police et de Gendarmerie ainsi que du groupement des Sapeurs-pompiers;
– édification d’un palais de la culture régional et d’un musée des arts;
– construction d’un stade olympique doté d’un centre régional de formation et d’animation sportive.

II.2- L’économie : stimuler l’économie régionale

– Appui aux initiatives « emplois jeunes »;
– encouragement aux projets de sous-traitance pour stimuler l’auto-emploi des jeunes;
– incitation à l’entrepreneuriat : PME, PMI et TPE en faveur des jeunes;
– création d’un système régional de financement de micro – projets;
– appui à la politique de transformation industrielle.

II.3- Le tourisme : développer le tourisme et promouvoir l’action culturelle

– aménagement des voies d’accès aux sites touristiques de la région;
– appui à la création de nouveaux réceptifs hôteliers; objectif de 2.500 Chambres à terme;
– création de complexes hôteliers de standing intégré sur les sites touristiques identifiés de la région;
– développement des emplois liés aux métiers du tourisme et de la culture.

II.4- Les populations : les populations et le développement à la base.

– Modernisation des zones rurales par la construction des infrastructures de base (électrification, eaux potables, téléphonies, pistes agricoles, écoles et centres de santé etc.);
– mise en place d’un service autonome et permanent d’entretien des routes (routes revêtues et non revêtues);
– appui au développement de la production du vivriers;
– mise en valeur des bas – fonds pour la production rizicole;
– promotion des PMEA (Petite et Moyenne Exploitation Agricole) et création des plantations clés en main;
– encadrement des femmes et développement des coopératives;
– soutien aux personnes du 3ièm âge et aux retraités.

III- Réalisations

III.1- En cours

III.1.1- Infrastructures routières

Le reprofilage de 273 Kilomètres de voies. Axe Monogaga – Podio Kpoté; Tabou – Olodio; ouverture des rues Waté, Gréléon et Néhomie 1.

III.1.2- Education

– bâtiment de trois (03) classes à Gabiadjy et au Lycée Municipal de San Pedro;
– une école primaire de trois (03) classes dans chacune de ses localités Soublaké, Doba, Boignykro;
– un bâtiment de trois (03) classes à Dehie dans la Sous Préfecture de Tabou;
– logements de maîtres à Doba, Dotou et Naboville.

III.1.3- Santé

– construction d’un bâtiment pour le service d’hémodialyse du Centre Hospitalier Régional;
– construction d’une maternité à Djapadji.

III.1.4- Electrification villageoise

Les travaux d’extension du réseau électrique se poursuivent dans les localités de la région de San Pedro.

III.2- Réalisées

III.2.1- Education

– extension du Lycée Moderne de Tabou par cinq (05) bâtiments de 3 classes dont un laboratoire;
– un bâtiment de trois (03) classes au lycée municipal de San Pedro;
– un bâtiment de trois (03) classes et un (01) bureau à Olodio;
– un bâtiment pour l’inspection de l’enseignement primaire de Gabiadji;
– une école de trois (03) classes comprenant une administration et des latrines à Petit Nado et à Batcha;
– construction de logement de maîtres à Kpote;
– remise de bons de prise en charge scolaire aux élèves et étudiants de la région de San Pedro d’une valeur de soixante dix (70.000.000) Francs CFA environ.

III.2.2- Santé

– un centre de santé à Gnagny et à Takoro;
– construction d’une maternité à Djapadjy;
– construction de logements de sages-femmes;

III.2.3- Electrification villageoise

Mise sous tension de 5 villages : Djirognepayo, Klotou, Menegbé, Naboville, Tolou.

IV- Perspectives

Emploi des jeunes et des femmes

– la caravane de sensibilisation de l’INIE (Institut Ivoirien de l’Entreprise) / 5 projets
– jeunes retenus et seront financés par le Conseil Régional de San Pedro;
– il est prévu dans le cadre du partenariat privé public avec la structure FIRST LTD, la formation de 300 jeunes à l’entrepreneuriat;
– projet de création de 3000 hectares de pépinières : Palmier à huile : 1000 ha, hévéas : 1000 ha, cacao mercédès : 1000 ha;
– projet de ferme;
– école avec les opérateurs Israéliens avec pour objectifs d’accompagner l’existant et installer plusieurs aviculteurs et pisciculteurs;
– le projet de maraîcher des femmes avec la multinationale Israélienne LR GROUP;
– formation des jeunes aux métiers agricoles avec LR GROUP.

V-Contact:

Tel: 34 71 19 37
Fax: 34 71 31 28
01 BP 97 San-Pedro