La commune d’Assuéfry

Assuéfry est une ville frontalière située au nord-est de la Côte d’Ivoire, à 12 km du Ghana, 388 km d’Abidjan et à 50 km de Bondoukou, chef-lieu de la région du Gontougo. Elle est une composante de Département de Transua dont elle est à 18 km du chef-lieu. La Commune d’Assuéfry est limitée à l’est par la République du Ghana, à l’ouest par le département de Tanda, au sud par la Commune de Transua, et au nord par la sous-préfecture de Gouméré. Elle regroupe vingt (20) villages.

Présentation générale

– Commune d’Assuéfry
– Département de Transua
– Région de Gontougo
– Population: 26557
– Superficie: 277 km2

Historique

Conduit par le roi Nanan TAN Datê, le peuple Bron, venu du Ghana anciennement appelé la GOLD COAST, s’installe à l’EST de l’actuelle Côte d’Ivoire.
Cette migration née à la suite d’une guerre de succession contre le peuple Ashanti du même groupe Akan au XVIIème siècle a été massive et importante.
Le roi TAN Datê et son peuple venus donc d’AKWAMU AWINWINRISSO de la région de Koumassi de la GOLD COAST (GHANA) occupent alors les zones du ZANZAN et de YAKASSE de la région de BONDOUKOU. Et c’est de la zone de YAKASSE qu’est issu le roi ABO Koffi dit Abomeré créateur du village d’Assuéfry, qui à la recherche d’un nouveau site d’implantation de sa tribu a découvert une source d’eau abondante protégée par un génie albinos. D’où le nom ASSUOFRY donné au site à l’origine de la ville du même nom. Ainsi, L’appellation actuelle ASSUEFRY est une déformation de l’administrateur colonial du terme ASSUOFRY, qui provient du préfixe ‘’ASSUO ’’ signifiant Rivière et du suffixe ‘’ FRY ‘’ qui veut dire ALBINOS ; ces deux termes donnent le nom ASSUOFRY qui veut dire ‘’ la rivière de l’albinos ‘’.
Le village d’Assuéfry a été érigé en chef-lieu de sous-préfecture par le décret n°86-1021 du 24 septembre 1986 et par la suite en commune par le décret n°95-941 du 13 décembre 1995 portant création de nouvelles communes en Côte d’Ivoire.

Economie

-Atouts économiques et industriels : la proximité frontalière avec le Ghana lui confère une naturelle vocation commerciale. Cependant, sa véritable vocation agricole constitue un atout économique pour la Commune d’Assuéfry. Les principales cultures de rentes sont : le binôme café-cacao et l’anacarde. Elle présente par ailleurs une diversité de cultures vivrières qui en fait le grenier départemental.
-Commerce : C’est une activité prépondérante dans la Commune et dans le Département à travers les échanges commerciaux avec le Ghana. La commune est dotée d’un grand marché dont le jour d’affluence est le vendredi marqué par l’arrivée de commerçants ou d’acheteurs venus du Ghana voisin.
-Banques : On note la présence dans la Commune d’Assuéfry d’une micro-finance dénommée ‘’ Caisse Mutuelle d’Epargne de Crédit de Côte d’Ivoire (CMEC-CI).
– Exploitation forestière : Zone forestière, Assuéfry attire d’une part, les exploitants forestiers en quête d’essence et d’autre part de nombreux exploitants agricoles travaillant dans les plantations de cacao, café et surtout d’anacarde.
– En matière culturelle: la chefferie traditionnelle occupe une place importante dans la gestion communale.