Sandégué

SANDEGUE est une ville du Nord-Est de la Côte d’Ivoire dans le district de ZANZAN. Elle est à 105 km de son chef-lieu de région BONDOUKOU en passant par la ville de TANDA à 55 km. Séparée de BASSAWA par le fleuve(SEREBOU) à l’Ouest de 55 km. SANDEGUE est enfin à 420 km d’ABIDJAN.

Sandégué compte 7732 habitants. Sa superficie est de 360 km2.

Le village SANDEGUE a été créé par NANA SAN originaire du Bêgo un village du GHANA. SAN signifie : « je suis arrivé seul ». SAN pour échapper au massacre de sa famille suite à des querelles autour d’un bœuf de funérailles a décidé de s’établir ailleurs avec ses partisans. Ils s’établiront tout d’abord à KOMABO. Mais une épidémie de variole les obligera à migrer vers SANDEGUE qui est un lieu propice à l’agriculture et au commerce. KOMABO a disparu ; en lieu et place on rencontre aujourd’hui une forêt. La famille HAHIBO qui est celle de SAN sera rejointe plus tard par deux familles KOULANGO originaires de l’actuel BURKINA-FASO. Ce sont les familles DEBA et KOUNGO et ceci au 17è siècle.

Economie
Atouts économiques et industriels : La population de SANDEGUE est à 90 % paysanne. Les plantations de la noix de cajou (anacarde) s’étendent à perte de vue. Les terres sont très fertiles et favorables donc à la culture vivrière ainsi qu’aux cultures pérennes telles que la noix de cajou, le palmier à huile, le roucou et par endroits le cacao. SANDEGUE, malheureusement ne dispose pas encore d’infrastructures industrielles. Par conséquent SANDEGUE, ville carrefour avec TANDA et BONDOUKOU à L’Est, NASSIAN au Nord, KOUASSI-DATEKRO au Sud et BASSAWA-DABAKAL et BOUAKE à l’Ouest en passant par le pont de SEREBOU sur le fleuve COMOE, SANDEGUE est un centre de transit et très favorable aux affaires commerciales.