La sous-préfecture de Saïoua

La Sous-Préfecture de Saïoua fut créée par Décret n° 83-540 du 10 juin 1983 et ouverte par le Lieutenant-Colonel des FANCI EDOUARD YAPO AFFESSI, le premier Sous-Préfet. Elle a ensuite été l’objet d’une scission par Décret n°2005-315 du 06 octobre 2005 portant création de la Sous-Préfecture de Nahio.

La Sous-Préfecture de Saïoua est limitée:
– Au nord par la Sous-Préfecture de Gadouan (Département de Daloa) ;
– Au sud par la Sous-Préfecture de Nahio ;
– A l’est par la Sous-Préfecture de Kouétinfla (Département de Sinfra) et
– A l’ouest par la Sous-Préfecture d’Issia.

HISTORIQUE

Selon la tradition orale, le nom SAÏOUA viendrait de SAI nom d’un intrépide guerrier qui fut le fondateur d’un campement. Celui-ci s’est agrandi et est devenu un village. Les habitants de ce village qui sont les enfants de SAÏ ou les «YOUS » en bété lui donnèrent le nom de SAÏOU devenu aujourd’hui SAÏOUA.

RELEF ET VEGETATION

La Sous-Préfecture de Saïoua est située sur un plateau marqué en des endroits par des collines. Le relief est peu accidenté. La Sous-Préfecture est caractérisée par la forêt dense favorable aux cultures vivrières et pérennes.

CLIMAT

Il se définit par deux saisons de pluies et deux saisons sèches qui sont les suivantes :

– Novembre-avril : grande saison sèche
– Mi-juin : grande saison de pluie
– juillet-août : petite saison sèche

-Septembre-début novembre : petite saison de pluie.

HYDRAULIQUE

La circonscription administrative de Saïoua est arrosée par un cours d’eau appelé la Gorée. Ce cours d’eau qui sépare la Sous-Préfecture de Saïoua à celle d’Issia, connait des variations saisonnières de pluviométrie.

POPULATION

La population de la Sous-Préfecture de Saïoua est estimée 86.423 habitants dont 45.917 hommes et 40.506 femmes selon le résultat du Recensement Général de la Population et de l’Habitat de 2014 (RGPH).

II- SITUATION ADMINISTRATIVE

A- SERVICES EXTERIEURS

Les services publics, parapublics et privés implantés dans la circonscription administrative de

Saïoua sont énumérés de la façon suivante :

1- Services publics et parapublics

– La Sous-Préfecture
– Le Lycée Municipal
– La Brigade Gendarmerie
– Sept Centres de Santé

-I.E.P.

– Secteur de l’Agriculture
– Commissariat de Police
– Poste des Eaux et Forets
– Poste Vétérinaire
– Le Collège Watézo
– Le Collège la Fontaine Bleue
– Le Trésor Public (délocalisé à la Trésorerie Générale d’Issia depuis la crise postélectorale ayant causé la dégradation du bâtiment abritant les services et le logement du Trésorier)
– La Poste de Côte d’Ivoire
– CI- LOGISTIQUE (Immatriculation de moto) à la Sous-Préfecture de Saïoua.
– Le SIGFIP a ouvert son bureau le 22 mars 2013 à la Sous-Préfecture de Saïoua. Les bureaux du Contrôleur

Financier et du Directeur Régional du Budget y sont également prévus)

– La SODECI

2- services privés
– La Pharmacie de Saïoua
– La COOPEC
– La Station-service TOTAL
– La Station-service IDC
– Le Collège LYSAE

– Trois boulangeries
– Société de Transport Saïoua-Abidjan-Saïoua (SOUM BILL)
– Société de Transport Saïoua-Ab id jan-Saïoua (UTCY).

B- DECENTRALISATION

Chef-lieu de Sous-Préfecture, Saïoua regroupe trois entités administratives décentralisées. Il s’agit de :

– La Commune de Saïoua qui fonctionne depuis 1985.
– Les Communes non ouvertes de Gabia et de Broma.

C. CHEFFERIE TRADITIONNELLE

La Sous-Préfecture de Saïoua est composée de 29 villages regroupés en tribus. Ce sont :

1/ La tribu Digbeubouo : Villages Madoua, Guébia, Loukouahio, Ouandahio, Niébélahio, Zikibouo, Magoudouboua, Korébouo et Saïoua.
2/ La tribu Lawa : Villages de Bolia, Godoua et Balam.
3/ La tribu Kouahio : Villages de Broma, Niaourahio, Zéga et de Dagourahio.
4/ La tribu de Bribouo : Villages de Louoboua, Gazéhio, Korézouzoua, Dahira, Bogouloboua, Diloboua et Niakia.
5/ La tribu Nogogo : Villages de Dérahio, Zadihoa, Gabia et Krizabahio.

N.B : Le village de Digbam bien qu’issu de la tribu Bouadress Chef-lieu de la Sous-Préfecture de Nahio) est officiellement rattaché à la Commune de Saïoua.

Les villages des Sous-Préfectures de Saïoua et de Nahio composent le Canton Yocolo. Le dernier Chef du Canton DJEDJE Gnaly décédé, n’a pu être remplacé. Cependant, un Collectif de Chefs de villages de ces deux Sous-Préfectures a été mis en place. Il est présidé par Monsieur LAGO TAPE, Chef de village de Gazéhio (Sous-Préfecture de Saïoua).

D. CULTE

La Sous-Préfecture de Saïoua regorge outre l’animisme, les confessions religieuses suivantes :

– L’Eglise Catholique
– L’Eglise Evangélique des Assemblées de Dieu
– L’Eglise Méthodiste Unie de CI
– L’Eglise Protestante
– L’Eglise du Réveil
– L’Eglise du Christianisme Céleste
– L’Eglise Evangélique Baptiste Œuvre et Mission
– L’Eglise Evangélique Gethsémani
– L’Eglise MIEDA
– L’Eglise Evangélique MIE
– L’Eglise Evangélique Torrent de Vie
– L’Eglise Evangélique Méridionale
– L’Eglise Evangélique CMA
– UEESO-CI
– La religion Musulmane.

Villes / Villages

Voir tous