Bingerville

Elle doit son nom au gouverneur français Louis-Gustave Binger.

Bingerville est une petite ville de 33000 habitants située à 18 Km à l’est d’Abidjan. Commune de plein exercice depuis 1985, incluse dans le district d’Abidjan en 2001, elle est limitée au nord par la lagune et les communes d’Abobo (Abidjan) et d’Anyama; au sud par la lagune ébrié; à l’ouest par Grand-Bassam et à l’est par la commune de Cocody(Abidjan).

Jadis petit village de pêcheurs ébrié appelé « ALHOBE » (du nom d’une rivière adorée par les ancêtres), la ville rebaptisée Bingerville va se développé et sera la deuxième capitale de la Côte d’Ivoire de 1900 à 1934 après Grand-Bassam de1893 à 1900. Son nom actuel lui fut donné en mémoire de du premier gouverneur de la colonie française de Côte d’Ivoire, Louis Gustave Binger bien que celui-ci n’y résida jamais (décédé l’année du transfert de la capitale).

Ville presqu’île avec d’énormes potentialités touristiques dont l’ancien palais du gouverneur (actuel orphelinat pour garçons), les vestiges coloniaux, le jardin botanique, le musée Combes…, Bingerville est surtout connue comme la cité scolaire par excellence de la Côte d’Ivoire.

En effet c’est ici que fut formée la première élite ivoirienne dès 1903 à l’école primaire normale puis école primaire supérieure (EPS) de Bingerville qui est l’actuel lycée classique et moderne de garçons. Il y a aussi le lycée moderne de jeunes filles Mamie Houphouët Fêtai, l’une des meilleures écoles pour filles de la Côte d’ Ivoire, qui était à l’origine la section jeunes filles de l’école primaire supérieure. Bingerville dispose également de d’autres établissements scolaires secondaires, d’un lycée agricole, d’un centre des métiers de l’électricité, de nombreuses écoles d’arts et d’écoles supérieures dont le campus de Bingerville de l’université de Cocody.

Bingerville est aussi le site d’accueil du centre technique national de football et a une foire commerciale et gastronomique appelée « Adjê Pêssi » qui se tient tous les ans au mois de décembre.