Exposition : Antoine Goho nous invite à la solidarité à travers  » both of us « 

Les amateurs d’ art ont pu découvrir 28 œuvres de l’ artiste-peintre Antoine Goho émanant de ses dernières créations à la galerie Houkami Guyzagn. sise à la Riviera-Bonoumin. C’ était le jeudi dernier à l’ occasion du vernissage de l’ expo intitulée  » both of us «  ou  » nous deux «  en langue française.

L’ artiste a décidé de remettre le couvert après 2005, date de sa première exposition dans cette même galerie. Pour son retour sur les cimaises l’ artiste qui se considère comme un artiste iconoclaste a décidé d’ user d’ une palette chaude pour mieux véhiculer son message qui n’ est autre que la joie de vivre.  » A travers cette chromatique vive et chaude que je veux communiquer la joie de vivre à tous « , se justifie-t-il.  Voyageur devant l’ éternel, l’ artiste a indiqué sa dernière collection porte les traces de ses nombreux périples à travers le monde au cours desquels il a vu et vécu beaucoup de choses. C’ est donc un artiste très marqué par son commerce avec le monde extérieur qui a dévoilé un pan de sa personnalité à travers cette expo dont la thématique est plus que d’ actualité : la solidarité.

Pour l’ artiste, par le biais de solidarité l’ homme peut accomplir beaucoup de choses d’où l’ idée de favoriser les rencontres humaines.  » A deux, nous pouvons accomplir des exploits « , a t-il expliqué.

A la question de savoir pourquoi ses tableaux sont dominés par des portraits avec insistance sur le visage, il répond sans ambages :  » Pour moi le visage est le siège de nos émotions. Il exprime mieux notre moi intérieur « .

Antoine Goho devant l' une de ses toiles en attraction à la galerie Houkami Guyzagn.
Antoine Goho devant l’ une de ses toiles en attraction à la galerie Houkami Guyzagn.

 

Une visite à la galerie avant le 30 juillet, date de fermeture de l’ expo vous permettra d’ apprécier sans doute les œuvres de cet artiste-peintre autodidacte, banquier de formation qui vit et travaille aux Etats-Unis depuis 1991. Antoine Goho qui refuse de se conformer à tout académisme en matière de création artistique surfe bien entre le figuratif et l’ abstrait donnant ainsi libre cours à son imagination créatrice.

Culture

Facebook