Les acquis de la destination Côte d’Ivoire

Pays fortement marqué par sa diversité culturelle, la Côte d'Ivoire est l'une des destinations les plus courues du continent Africain. Du nord au sud, de l'est à l'ouest, chaque région ivoirienne présente des caractéristiques touristiques particulières. Toutes les régions suscitent d'une manière ou d'une autre un intérêt pour les visiteurs et touristes.

La situation géographique favorise naturellement l’évolution du tourisme balnéaire, tourisme de loisir, tourisme culturel, de l’écotourisme et surtout du tourisme des affaires gage du développement économique. Avec un climat généralement chaud et humide, les touristes européens et asiatiques s’adaptent vite à la vie en Côte d’Ivoire.

Un littoral de 550 kilomètres sur l’océan atlantique

Grand Bassam, Sassandra, San Pédro, Assinie et bien d’autres villes de la Côte d’Ivoire sont idéales pour du tourisme balnéaire. Toutes ces villes proposent une grande gamme de belles plages et d’infrastructures telles que des restaurants, complexes hôteliers avec piscine, etc.

Des chefs d’œuvres architecturaux

La Côte d’Ivoire regorge de plusieurs chef-d’œuvres architecturaux dont la basilique notre dame de la Paix qui aiguise la curiosité des touristes. C’est le plus grand édifice religieux du monde dont le choix de l’architecte a fait l’objet d’un grand concours remporté par Pierre Fakhoury et Patrick d’Hauthuile. Toutes les caractéristiques de cet édifice font de celui-ci un des chef-d’œuvres religieux les plus imposants en Afrique. En plus de la Basilique notre dame de la Paix, il y a la Fondation Félix Houphouet Boigny pour la recherche de la paix, l’hôtel du parlement ou HP ressort, la Cathédrale St Paul du Plateau, la grande mosquée de Kong, le palais de la culture d’Abidjan. Ce sont entre autres les édifices à visiter une fois sur le sol ivoirien.

La nature en faveur de l’écotourisme

Selon le site de reservation en ligne Jovago.ci ,les parcs et les multiples réserves naturelles sont des acquis touristiques de la Côte d’Ivoire. Le réseau forestier est certes en plein reboisement, mais il reste tout de même aussi dense que varié. Grâce à ces forêts, steppes, lacs, savanes et plages, la destination Côte d’Ivoire est tout à l’avantage des écotourismes. Le parc national de la Comoé demeure l’une des réserves les plus vastes de l’Afrique de l’ouest et est inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco. La cascade naturelle qui continue à inonder l’esprit des visiteurs et les ponts de liane de Man, la ville aux 18 montagnes, sont des mystères du tourisme ivoirien.