Un rituel pour vaincre les risques de l’accouchement à Bonoua

Les Abouré de Bonoua (Sud-est, environ 60 km d'Abidjan), ont institué un rituel qu'ils observent depuis la période de leurs ancêtres jusqu'à ce jour pour vaincre la peur et exorciser les risques liés à l'accouchement en vue d'encourager les femmes et de faire de la procréation un moment de bonheur et de joie.

Ce rituel veut qu’à huit mois de grossesse, la femme enceinte quitte son foyer conjugal pour rejoindre ses parents afin de bénéficier de l’assistance de sa mère ou de ses parents maternels jusqu’à trois mois après l’accouchement, note-t-on.

Etant chez ses parents, elle est entretenue avec le concours financier et matériel de son mari qui ne peut demander son retour qu’après trois mois et deux sorties majestueuses en tenue de noblesse dans le village, en compagnie de son bébé et de quelques parentes pour saluer parents et amis, afin de recevoir des félicitations et des bénédictions ainsi que des cadeaux.

Source: AIP