Matriarcat Agni: quand l’héritier choisi est le neveu maternel

La succession ou l'héritage chez les Agni N'dénian est matrilinéaire. Les enfants des sœurs sont les héritiers de droit de leurs oncles maternels.

Après le décès de l’oncle, une concertation familiale avec les membres de la famille associant hommes et femmes surtout, permettra de désigner l’héritier de droit de l’oncle défunt. Les femmes à cette occasion désignent par lignage et par droit d’aînesse l’héritier. La nature a horreur du vide dit-on, alors il faut trouver un hériter au défunt.

Héritier capable de gérer les affaires et les biens de la famille. Il aura pour tâche de veiller sur tout (biens – femmes – enfants…).

Une fois l’héritier désigné ou choisi, son intronisation se fait en général un Vendredi Saint (A nan ya) pour respecter la tradition. Il sera alors publiquement présenté à la famille. Suivra alors la cérémonie de saupoudrage suivie de cris et de chants de joie « Ho homo » (ossé yé) pour prouver que ce choix est approuvé.

Il faut préciser qu’il n’y a pas de délai imposé pour installer un héritier. En fonction du charisme du défunt, les choses peuvent se précipiter.