N’Gattadolikro

N’Gattadolikro est une localité du centre de la Côte d’Ivoire et appartenant au département de Tiebissou, dans la Région des Lacs. La localité de N’Gattadolikro est un chef-lieu de commune.

N’Gattadolikro est un village situé au centre de la Côte d’Ivoire dans le département de Tiébissou. C’est un des villages de la tribu Angbaha qui descend du peuple Ahitou.

N’Gattadolikro fut créé par la fusion de deux campements, Doloukro et Koumokro dirigés par des cousins N’Gatta Dolou et Koumo. Différents chefs se sont succédés dont le fondateur N’Gatta Dolou, un puissant guerrier qui résista contre la colonisation. Lui succéda Kouassi Amani son neveu selon le matriarcat. Opposé aux colons, Il fut arrêté et déporté à Man où il mourut dans les années 1900. A la suite de Kouassi Amani régnèrent Nanan Afloumou, Nanan Oussou Kouadio. Ce dernier fut le plus célèbre pour son discernement, sa maturité dans le règlement des conflits dans le royaume Baoulé et sa dextérité dans le maniement de l’or. Puis lui succéda Nanan Oussou N’Guessan et enfin la seule femme dans cette lignée qui est l’actuelle cheffe Nanan Oussou Ama.

Autrefois les activités des habitants du village étaient l’orfèvrerie (héritée des origines Ghanéennes) et l’agriculture, principalement la culture du café et du Cacao Le changement climatique ayant entrainés la disparition de ces cultures pérennes, l’orfèvrerie est devenue l’activité majeure. Son célèbre chef Oussou Kouadio fut un grand artisan Orfèvre. Il fut le principal fournisseur d’objet en or à l’ex-Président Félix Houphouët Boigny dont il était proche.

L’agriculture quant à elle a été recentrée sur les cultures vivrières : le manioc, la tomate, l’aubergine. Le manioc en particulier a favorisé une mini-industrialisation par la création d’unités de production d’Attiéké et récemment d’amidon.

Aujourd’hui N’Gattadolikro est un village moderne doté d’un collège, de deux écoles primaires, un centre de santé, de l’électricité, d’eau courante, d’un barrage qui permet l’irrigation des cultures vivrières. Le village compte trois églises, un terrain de football et récemment un ranch composé de plusieurs têtes d’animaux.

Le village actuel est situé à huit kilomètres du site originel. N’Gattadolikro compte quatre quartiers : Haccandy, Mamla, Konankro et N’Gattakro. ( 291 mots)

TAHO JEAN JACQUES ALFRED
Source: pepesoupe.com/societe/un-village-une-histoire-ngattadolikro

Les derniers articles

  • Ferkessédougou

    Ferkessédougou (communément appelée Ferké) est, du point de vue de son importance démographique, l'une des…

  • Le village d’Aby

    Aby est une localité du sud-est de la Côte d'Ivoire et appartenant à la Région…

  • Le département d’Oumé

    Le département d'Oumé est un département de la région de Gôh dans le district de…

Villes / Villages

Voir tous