Les N’zima

Les N'zima sont aussi appelé Appollonien. D'aucuns prétendent qu'ils auraient été nommés ainsi à cause de leur beauté. Il est plus vraisemblable d'attribuer ce nom à un hasard du calendrier qui les mit en contact avec les Anglais un 9 février, jour de la Sainte Appoline.

Les N’zima appartiennent au groupe Akan et sont originaires de la région de Kumassi dans l’actuel Ghana. Ils se sont installés tout le long de la côte depuis Axim. Les N’zima ont trouvé les Abouré dans la région de la Bia en pays Sanwi au XVII° siècle et y ont entretenu des relations cordiales et commerciales. Dès la fin du XVIII° siècle et au début du XIX° siècle, ils émigrent à Bonoua en trois vagues puis à Moossou. Contrairement à ceux de Bonoua, les N’zima de Moossou arrivèrent en deux vagues successifs. Ils étaient essentiellement des célibataires venus sans chaises, alors Ils furent rapidement mariés et assimilés à la promotion de leur classe d’âge.

C’est vers 1870 que le roi Abouré Nanan Boté Sey va choisir des chefs N’zima et leur confier des territoires sur le littoral. Le premier de ces territoires etait Vliassé, l’actuel quartier France confié à un N’zima Alongôba. Quand à son successeur, il confia Azuretti à N’zima Adouvlé. Aujourd’hui, les chefs de ces différents territoires sont désignés par les notables et agrée sans cérémonies par le roi de Moossou.

Le chef Aka Marcel de Vliassé est le chef de tous les N’zima de Grand Bassam. Il fut intronisé depuis 1965.

Depuis Axim au Ghana, venant par etapes de l’est vers l’ouest, le Koudoum ou journée du pardon fini son cycle purificateur à Grand Bassam. C’est le rendez vous annuel de l’Abissa qui a lieu le week end du mois d’ octobre de chaque année. Cette danse sacrée dure sept jours et officiée par les sept clans N’zima de Grand Bassam.

Les derniers articles