La fête des ignames en pays agni indénié

L'une des plus grandes manifestations du royaume des N'dénian est sans doute la fête des ignames. Cette fête, réunissant tous les fils et filles du royaume autour de leur souverain, est l'occasion pour les vivants de rendre grâce aux ancêtres et aux esprits. Elle a lieu le Vendredi saint de la semaine faste du mois de février.

Les préparatifs
A la veille de la fête, les prêtresses ou komian font leurs cérémonies rituelles pour prévenir les maux éventuels qui pourraient s’abattre sur le royaume. En cas de besoin, les sacrifices sont faits en conséquence. Le jour de la cérémonie, dès le lever du jour, tout doit refléter la virginité dans les cours. Les anciens tisons sont remplacés, l’eau des canaris est renouvelée. A l’appel du [kὲnὶá̰ plí] littéralement « tambour gros » ou tambour parleur, le peuple se rassemble dans la Cour royale. Un cortège se forme, et le Roi vêtu simplement, est conduit au marigot pour sa purification. Pendant qu’il se baigne, les komian préparent l’eau lustrale. Après le bain, le Roi est paré de ses plus beaux bijoux et habillé d’un pagne de grande valeur . Le cortège reprend le chemin de retour sous les acclamations des femmes qui chantent le [osseyhié] .

L’exposition des bia et les cérémonies rituelles
Les cérémonies qui débutent l’après-midi sont ouvertes par l’aspersion de la cour royale d’eau lustrale et de [ǹvùfú] . Le [ǹvùfú] est également déposé sur les sièges en signe d’offrande aux ancêtres car ceux-ci doivent manger l’igname avant les vivants. Cette cérémonie autorise le Roi à consommer l’igname et ouvre également la cérémonie de l’igname. Viennent ensuite la libation et l’immolation des bêtes dont le sang recueilli sert à enduire les sièges, les cannes, les vieilles armes… Pour matérialiser le rendez-vous que les vivants ont avec les morts, le foie des animaux sacrifiés est braisé. La viande est découpée en petits morceaux. Une partie est réservée aux reliques et déposée sur le siège tandis que l’autre partie est consommée séance tenante par toute l’assistance sauf les femmes.

Signification de la fête des ignames
C’est l’occasion pour les Agni de remercier de façon solennelle les esprits et les ancêtres de leur assistance et protection. La fête des ignames marque le trait d’union entre les vivants et les morts. C’est un rendez-vous au cours duquel les vivants demandent et implorent, pour l’année nouvelle, la bénédiction de ce que l’on espère auprès du Dieu créateur. C’est également une occasion de purification en même temps que de réjouissance pour l’abondance des récoltes. Par ailleurs, cette fête est le moment propice où l’on s’acquitte des promesses faites aux mânes dans tel ou tel malheur ou dans telle circonstance. Enfin, elle permet aux parents et amis d’échanger des cadeaux.

Les derniers articles