Origine des Ébrié (Atchan) Nokwa

Les Tchaman du sous-groupe Nokwa disent que leur ancient village, Dandou se trouve dans la région d'Ebimpe en pays akyé. L'un de leurs noms anciens est Agoma. L'ancêtre qui a guidé leur ancien déplacement est Aboè Magnin. Ils auront à occuper un site précédemment peuplé par les Tchassa, un peuple qui s'est fondu (dans plusieurs groupes ethniques).

Durant leur déplacement sous la conduite du chef Asèpo Amande (Asèpo Amanda), ils feront escale à Anokwa endroit où le bagage d’une femme du groupe qui s’est foulée la cheville est tombé).

Au cours de leurs déplacements les Nokwa sont passés par Nyagon, Diapo et Yopougon Santè. C’est le chasseur Tchipouma qui a dirigé les déplacements qui ont mené les Nokwa à Diapo et Yopougon Santè. Certains Nokwa sont allés à Nokwagon, Abeate et Takwano/Akwalote (actuel Eloka).

Les principaux villages Nokwa sont Anokwate, Anokwakute, Anokwagon, Akwalote, Agbongondumè, Akwalite. Des guerriers Nokwa expulseront des Goua (Mgbato) installés sur le site d’Agbogon pour créer Agbongoudumè. Ils étaient guidés par le chef Awan.

Des Nokwa s’installeront à Anono et à Blokosso dont le nom réel est Anokwate. Le nom tambouriné qui désigne les Nokwa de Takwano/Akwalote (Eloka) chez les Abouré est le même qui désigne les Nzima.

Il se dit ‘’Adagama ahya kikli amo » (depuis l’éternité, le soleil vous tient liés). S’agirait-il d’une coincidence fortuite ? Nous ne le pensons pas. Rappelons-nous les Elengama venus de l’Est, du territoire des Adjomolo qui ont été chassés par les Mekyibo avec le soutien des Essouma.

Les Nokwa descendraient-ils des Elengama ? Cela est tout à fait possible. Notons aussi que l’ancien nom des Nokwa à savoir Agoma est étymologiquement proche du suffixe Ngama que l’on retrouve dans Elengama (Elangama).

Les derniers articles