Monogaga, un Paradis terrestre

A l'instar des autres endroits touristiques disséminés à divers endroits du globe, la baie de Monogaga, demeure un lieu inconnu, sinon méconnu. Un foisonnement de verdures étalées sur un très large périmètre, côtoie une grande bleue, tantôt calme, tantôt houleuse, dont les vagues, infatigables et par moment presque muettes, viennent s'échouer sur une plage plus que sablonneuse. Les cocotiers dans un concert de sifflement sourd, ploient sans rompre, sous le poids du vent.

Ce site, situé à l’Ouest de la Côte d’Ivoire, un pays du grand ouest africain, avec ses nuits calmes, et ses villages paisibles, a découvert par des explorateurs espagnols, il y a sans doute 3 ou 4 siècles. La plus grande ville située à proximité se nomme San-Pedro.

Monogaga est une petite ville de Côte d’Ivoire, dans la région du Bas-Sassandra, célèbre pour sa plage magnifique, protégée de la barre et située sur la route côtière, à quarante kilomètres de San-Pédro. Elle est à proximité d’une forêt classée. Elle est parfois aussi appelée Gagan ou encore Ménogaga en langue Krou.

On appelle cet endroit, la demeure de l’ange. A première vue, ce qui nous frappe c’est l’alliage du vert et du bleu. L’océan atlantique et la forêt tropicale se font face pour le plus grand bonheur des touristes et visiteurs.

Monogaga est et demeure l’une des plus belles plages de notre planète au même titre que Saint Tropez, Bahia, Acapulco, Rio etc. Monogaga à ce petit coté exotique et sauvage qui fait tout son charme à bien des égards.

Il vous sera impossible d’oublier ses rivages avec son fin sable blanc et ce doux vent qui vous caresse le corps et vous laisse dans un état de rêve féerique. L’hospitalité légendaire et le sourire enthousiasme du peuple Kroumen contribue à perpétuer cette sensation unique de bien-être naturel.