Le « Gbahou » : Tenue traditionnelle Dan

Les peuples de Côte d'Ivoire se distinguent les uns des autres par la langue, les us et coutumes, les habitudes alimentaires, mais aussi par l'habillement. Dans l'Ouest Montagneux, précisément chez les Dans, les hommes ont pour vêtement principal, le Gbahou.

Le boubou traditionnel Dan appelé Gbahou en langue locale, peut être subdivisé en trois (3) grands groupes: Faké-hi, Sota-Béhi, et le Gandoura.

Le Faké-hi : Il s’agit d’une tenue royale. Elle se présente comme un grand boubou à manches bouffantes, assorti d’une grosse culotte traditionnelle. Avec le Faké-hi, le port d’un bonnet traditionnel, le Gblo-Fan, s’impose. Côté texture, le Faké-hi est grand et lourd. Il est comme tous les boubous Dan, à base de coton. Il comporte également des rayures ou des bandes noires et blancs, et il est porté par des gens d’un certains âge, et d’une certaine classe sociale notamment les sages, les chefs de villages ou de canton, et les gardiens de cases sacrées. La confection du Faké-hi qui se fait à la main peut prendre une année entière.

Le Sota-Béhi : Cette tenue par contre est toute petite. C’est une sorte de gilet qui sert généralement de sous corps aux chefs de terre, aux chefs de guerre. Tenue de combat, le Sota-Béhi se porte à l’intérieur du Faké-hi, à l’occasion d’importantes cérémonies traditionnelles, ou lors des conflits armés. En des temps plus anciens, ou même dans certaines confrérie Dan d’aujourd’hui, il joue le rôle d’anti-balle. L’individu qui se revêt du Sota-Béhi, devient invulnérable aux balles de l’adversaire.

Le Gandoura : C’est un autre genre de grand boubou traditionnel Dan dérivé de la grande famille du Faké-hi et du Sota-Béhi dans leur expression la plus simple. Le Gandoura se présente avec de longues bandes de cotonnade qui laissent entrevoir les flancs du porteur. Il est par excellence la tenue de détente en pays Dan et Toura.

Notons que le Sota-Béhi, le Faké-hi et le Gandoura, constituent la grande entité des tenues vestimentaires connues sous l’appellation : Gbahou.