La danse «Hôyougo», un autre pan de la riche culture Tagbana

«Hôyougo» est une danse à la fois mystique et esthétique. Elle est surtout pratiquée par les femmes, mais quelques hommes la dansent également. Le danseur ou la danseuse porte un crane de gazelle ou d'hygiène morte de sa belle mort, c'est-à-dire qu'elle ne doit pas avoir été tuée par un chasseur.

Le crane de l’animal, rare a trouver dans ces conditions, vue l’exigence sus mentionnée, est acheté à prix d’or à son propriétaire qui l’aura découvert. Il sera entièrement recouvert de cauris par des spécialistes en la matière dans un secret total. On ne choisit pas sois même de pratiquer cette danse. Elle vous est révélée, parfois depuis votre tendre enfance et ne se transmet pas forcément de père ou de mère en fils ou en fille. l’élu (e) de la danse est alors orienté(e) vers des encadreuses qui lui enseigneront l’art de la pratiquer, (exécution des pas de danse, chants, comment faire une révélation…). La fin de la formation est marquée par une sortie officielle à laquelle l’ensemble des danseurs de tous les villages environnants viennent prendre part. À partir de cet instant, la danseuse ou le danseur peut prendre son envol.

NB: Il est strictement interdit de prononcer le nom de la gazelle ou de l’hygiène en Tagbana auprès d’une danseuse de Hôyougo. Si vous le faites, vous risquez de réveiller ses génies qui la pousseront à s’enfuire en brousse. Et pour apaiser les génies, vous devez faire une offrande de kola à la danseuse. Les anecdotes sont nombreuses sur ce point. Les danseuses qui bien de fois sont à la recherche de kola qu’elles consomment en général elles mêmes ou l’utilisent pour leurs prêches, vous amènent avec une causerie bien à propos, à prononcer le nom de l’un des fameux animaux. Et vous voilà dans le pétrin, condamnés à lui payer en nature ou en espèces sa kola.

Cette danse peut vous faire des révélations sur votre vie. Un danger iminent, un malheur quelconque vous guette, une promotion se peaufine à l’horizon pour vous, un mahlheur va-t-il s’abattre sur le village ou laa région…la danse «Hôyougo» peut vous prévenir. Avec ses pas de danse fascinants, vous risquez de vous laisser emballer, mais tendez bien l’oreille, parce que votre avenir pourrait se jouer là, avec «Hôyougo»

Source: ivoirecho.net

Les derniers articles