La tombe du Docteur François Crozat à Tengrela

Le docteur Crozat fait partie des explorateurs que la France a commis en Afrique, à l'époque précoloniale. François Crozat a été explorateur du royaume Mossi de 1890 à 1892. Mort le 27 août 1892 à Tengréla, il a été enterré dans cette même ville située à 875 km d'Abidjan, au nord de la Côte d'Ivoire. Et sa tombe s'y trouve encore aujourd'hui, toujours bien entretenue.

Aujourd’hui entourée par des habitations au quartier Mankourani, le sépulcre du Dr François Crozat est fait de pierres. La tombe est formée d’un pavé d’environ 2 mètres sur 3 pour une hauteur d’environ 80 cm. Le tout est surmonté d’une pyramide. Sur la stèle, il est écrit : « Souvenir Colonial Français. Ici repose le Dr Crozat Explorateur du Mossi, 1890. Mort à Tengréla en 1892 ».

La tombe de Dr Crozat a une histoire à Tengréla. Après avoir procédé à son enterrement le jour de son décès, les habitants de Tengréla ont été très surpris de constater, le lendemain, que le corps de l’explorateur était revenu à la surface. Pour ne pas que ce phénomène se reproduise, ils décidèrent d’entasser un amas de pierres sur la tombe, afin de maintenir le corps dans le sol.

François CROZAT est né à Cressensac (Lot) le 4 octobre 1858. Après ses études de médecine, il intègre en 1886 le Corps des équipages de la Flotte à Rochefort comme médecin de seconde classe de la Marine.
En 1890, il part en exploration avec 23 hommes d’escorte et un guide, refaisant, deux ans après BINGER, le voyage de Sikasso (Mali) à Ouagadougou (Burkina Faso), en passant par Bobo Dioulasso où il demeure du 10 au 16 août 1890. Très versé dans les questions ethnographiques et linguistiques, il revient à Sikasso auprès du Capitaine QUIQUANDON et du Chef TIEBA pour conseiller le commandant Parfait MONTEIL dans sa mission vers le lac Tchad.

De retour à Paris fin 1891, il accepte la proposition de BINGER de partir avec lui en mission de délimitation des frontières entre le futur Ghana et la Côte d’Ivoire. En juin 1892, alors qu’ils se trouvaient à Kong, ils apprennent la mort de leur ami, le capitaine MENARD assassiné près de Séguéla. BINGER donna alors mission au docteur Crozat de partir à Séguéla pour essayer de comprendre ce drame et sauver les documents de MENARD. Crozat partit le 11 juin avec trois hommes de confiance, quatre achetés à Kong et libérés, deux tirailleurs sénégalais et six ânes, vers Sikasso et les états de son ami TIEBA qui le tenait particulièrement en affection. Il portait avec lui des lettres de recommandation fournies par le souverain de Kong lui permettant de voyager sans incident.

Malheureusement, arrivé à Tengréla, Dr François Crozat, épuisé de fatigue et de fièvre, meurt le 27 août 1892. Ce, après six années presqu’ininterrompues en Afrique.

Ses effets, composés de journaux de la mission et de papiers personnels, ont été récupérés par TIEBA et envoyés à sa famille en février 1893.

Bamory Kone Isaac
Source: http://koideneuf.over-blog.com/

Les derniers articles