Côte d’Ivoire: Djaha  Konan, désigné premier vice-président du mouvement des force d’avenir (MFA)  

Désigné premier vice-président du mouvement des force d’avenir (MFA) suite au congrès du 25 mars le professeur Djaha  Konan    c’est aussitôt mis à la tache , il a salué le mérite du nouveau président du MFA , légalement élu Ouattara Siaka   qui moins d’un mois après son élection à la présidence du MFA, a mis un bureau formel en place.

De plus il a salué les  choix judicieux en ce qui concerne les postes attribués aux différents cadres du parti. De manière hiérarchique, on a le président, puis le premier vice-président, le secrétaire général, les vice-présidents, la présidente nationale des femmes chargée des finances, le président des jeunes, le président du conseil de discipline, l’inspecteur du parti, les membres du cabinet du président, les secrétaires généraux adjoints, les membres du conseil de discipline et les membres de l’inspectorat.

Pour le professeur Djaha Konan par ailleurs cadre supérieure à  l’ ARTCI  il s’agit d’ un bureau de terrain, un bureau d’actions. Qui va rattraper le retard causé par deux années d’inactivité de Moutayé durant sa présidence. Puis il a annoncé qu’ il s’ agissait de travailler concrètement sur le terrain avec l’aide des  délégués  pour faire du MFA un   parti fort qui compte sur l’échiquier national. Selon le professeur il faut rebâtir le contrat de confiance entre les militants et dirigeants du parti légalement reconnus .

Concernant les élections  à venir  Djaha Konan à rappeler que    « ces élections vont renforcer la démocratie en Côte d’ Ivoire , de son avis elles constituent un bon test pour les élections générales de 2020 », il salue donc  par conséquent « la volonté des partis membres de leur Groupement Politique d’aller à ces Elections en Rhdp et leur assure la disponibilité du Mfa ». Au-delà, le secrétaire général le professeur Djaha Konan a lancé un appel a l’endroit de leurs alliés du Rassemblement des Houphouétistes pour la Démocratie et pour la Paix (Rhdp).

Le vice-président du MFA  a fait savoir que  « Depuis quelques jours, la direction intérimaire du Mfa constate qu’un débat a cours en sourdine au sein des partis membres du Rhdp sur la question de la création du parti unifié. Le Mfa voudrait avant tout, se réjouir de la mise en place du Comité de Haut Niveau chargé de la création du parti unifié. Comité qui a tenu déjà deux réunions les 4 et 6 décembre 2017 et a vu la participation à sa deuxième réunion, de deux représentants du Mfa dont M. Siaka Ouattara, président par intérim.

Pour la direction et tous les militants du Mfa, la question du parti unifié revêt un caractère éminemment important et nécessite que notre formation politique se prononce sur ce sujet de manière publique une fois de plus. Pour le Mfa, le parti unifié arrive pour consacrer de manière forte et franche l’union des houphouétistes incarnée par l’alliance du Rhdp fondée le 18 mai 2005.

Selon le Pr Djaha , le parti unifié, mieux que le Rhdp qui a permis d’accéder au pouvoir d’État dans les urnes en 2011, sera un arme politique redoutable, qui va aider les houphouétistes à conserver le pouvoir de manière démocratique, durant plusieurs décennies. Le parti unifié, par sa carrure et le volume de ses militants, va également permettre de pacifier toute la Côte d’Ivoire et l’ensemble de la sous-région ouest-africaine. Pour la direction du Mfa, les multiples énergies qui seront réunies au sein du parti unifié et dont le dénominateur commun reste les idéaux de paix et de dialogue, permettront de faire de la Côte d’Ivoire, un nouvel havre de paix. Mais aussi et surtout un pays émergent à l’horizon 2020.

Concernant la crise au MFA  , le Pr Djaha Konan  a prévenu  que la direction du MFA  ne tolérera plus les agissements de ces individus qui veulent ternir l’image premier ministre et RDR.

Le professeur estime que ces personnes sont irresponsables car la justice ivoirienne a tranché à deux reprises en faveur de la légalité du Bureau politique du 26 août 2017 qui a suspendu Anzoumana Moutayé  de ses fonctions de président et en faveur de la tenue du deuxième congrès extraordinaire du 25 mars à Bondoukou qui a élu Siaka Ouattara président du MFA.

Selon le professeur  en 2011 , le président Ouattara , héritait d’ un pays en proie à une crise multidimensionnelle . Grace  a sa vision et a son ambition pour une grande Cote d’ Ivoire , la Cote d’ ivoire est de retour . le pays s’est redressé. les performance économique et la prospérité agricole en sont les témoignage éloquent.

Notons  que bien qu’ étant  engagé en politique le professeur Djaha Konan  a toujours  eu le souci constant de concilier trois données   référentielles de la vie :  la foi en Dieu , l’ art de contribuer a la direction  de la communauté   des  hommes et la paix  . Il a pu ainsi apporté  une contribution  décisive  a ce pont  de lianes, apparemment  fragile, mais combien solide entre les peuples . Se lui en confonde culture, humanisme, générosité, tolérance.

C’ est probablement pour cette raison  que l’ esprit d’ organisation  et de méthode , le dialogue  conciliant et la recherche  de compromis dynamique caractéristiques de son action  au sein du MFA , son attachement  à l’ Etat de droit et aux valeurs démocratiques  ont marqué ses initiatives  ses derniers mois  dans le paysage politique ivoirien .

Le MFA  considéré comme  quatrième  force politique du pays ,  pourrait donc pesait lourd  dans le jeux électorale  2018 et également en 2020 .

 

Actualité

Facebook