Œuvres sociales : Gisèle Anibié fait parler son cœur à la pouponnière de Dabou.

Le lundi 02 septembre dernier, les pensionnaires de la pouponnière de Dabou ont vécu des moments intenses de partage. Et pour cause. Une bonne samaritaine en la personne de Mme Gisèle Anibié a décidé de soulager leurs souffrances en leur apportant des dons. Des chaussures, les couches, du savon, des vêtements, des produits de soins corporels constituent l’ essentiel de ce don. Réceptionnant ce don, l’ assistance de la directrice de l’ établissement Mme Ouattara Korotoumo a salué ce geste et traduit la reconnaissance de tout le personnel à la donatrice. Elle a indiqué que ce geste devrait être imiter par d’ autres personnes sensibles à la cause des enfants en situation de handicap.

Prenant la parole, Mme Gisèle Anibié a indiqué que ce geste est une goutte d’ eau dans la mer face l’ immensité des besoins des pensionnaires de cet établissement. Cependant elle a suggéré que chacun à son niveau puisse faire un geste pour soulager les maux de la société. Elle a révélé que depuis 3 ans elle fait ce geste à l’ endroit de ces enfants.  » En soulageant la souffrance de ces enfants j’ essaie de combler un vide affectif en moi car je n’ ai pas connu ma mère comme de nombreux enfants ici présents « , a t-elle fait remarquer avant de souhaiter que des structures l’ accompagnent dans son engagement pour les nobles causes.

Non classé

Facebook