Yakassé-Attobrou / Tournée de sensibilisation de Horizon Rhdp : Le Dr Gustave Aboua met les militants mécontents en ordre de bataille pour la victoire en 20202

Il y a un malaise au sein des coordinations Rhdp de la région de la Mé. Des anciens militants du Rdr se disant victimes des responsables de leur parti expriment de façon visible leur colère. Pour éviter le clash  Dr Gustave Aboua, parrain de Horizon Rhdp, ex-départemental Rdr de la Mé a décidé de prendre le taureau par les cornes en allant leur expliquer la réalité des choses. Pour le parrain, tous les militants doivent savoir qu’ ils peuvent œuvrer au dynamisme du parti quelque soit le poste qu’ ils occupent tout en faisant confiance au Président du Rhdp, Alassane Ouattara, au Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly et au coordinateur régional Patrick Achi.Pour ces militants en colère qui n’ ont pas été pris en compte dans la nouvelle nomenclature du parti c’est une injustice qu’ il faille réparer au plus vite. C’est pour désamorcer cette  » bombe  » que leur mentor accompagné des membres de son bureau les a rencontré pour leur prodiguer de sages conseils dans le but de préserver l’ unité du parti surtout à la veille de la présidentielle 2020.  La rencontre qui s’est déroulée le dimanche 26 janvier dernier à Yakassé-Attobrou a permis aux  » belligérants  » d’ enterrer la hache de guerre. D’entrée de jeu, Eric Sombo, le départemental Horizon Rhdp de la localité a indiqué qu’ ils sont venus écouter les émissaires du parti

A l’entame, le départemental Horizon Rhdp de Yakassé-Attobrou, Eric Sombo a fait une précision de taille, pour dissiper toute déconvenue. « Nous sommes venus vous écouter. Nous ne venons pas pour effacer ce que les responsables du Rhdp de la région ont fait. Mais en tant que membre du Rhdp, nous répondons à votre appel, pour nous enquérir de la santé du parti à Yakassé-Attobrou. On le fera également pour les autres localités de la Mé », a-t-il fait savoir.

Prenant la parole les frustrés ont relaté ont fait fait savoir qu’ils ont été relégué au second plan dans les prises de décisions. Ce à quoi le Dr Gustave Aboua a répondu en ces termes : « Je suis ici pour vous saluer et vous demandez pardon. Parce qu’il y a beaucoup qui étaient dans leur parti et qui sont arrivés aujourd’hui au Rhdp et qui se disent frustrés. Moi-même qui vous parle, je ne suis sur aucune liste des coordinations Rhdp de la région. Néanmoins je suis  au Conseil économique, social, Environnemental et Cultureldonc convié aux réunions  du Parti à Abidjan. » « Si d’autres personnes sont dans les instances que vous n’y êtes pas, ne soyez pas frustrés. Le Rhdp c’est notre idée. C’est après que d’autres ont trouvé l’intérêt d’y venir. S’ils ont des bons postes c’est normalNous militons pour Alassane Ouattara, pour Amadou Gon et pour Patrick AchiSi nous devons poser un acte qu’on s’inspire d’eux », a t-il poursuivi. Aucune action ne doit s’entreprendre sans consultation préalable de Patrick Achi, premier responsable de la coordination régionale, a-t-il recommandé.  » Notre objectif doit être a victoire au premier tour.

Le message semble t-il est passé auprès des frustrés qui ont cependant recommandé au médiateur du moment de transmettre un message aux premiers responsables: celui de la prise en compte de leurs préoccupations. afin qu’ un climat de paix et de convivialité règne au sein du parti dans la région de la Mé parti.égard. Afin que règne un climat fraternel au sein du Rhdp dans la Mé. Des gadgets aux effigies des premiers responsables du parti ont été distribués aux participants. Notons que le parrain était accompagné de la première vice-présidente Pauline N’guessan Affroumou, du secrétaire général Aristide Djédjé et du secrétaire national aux finances, Youssouf Dao.

Sercom


Non classé

Facebook