Tournée de sensibilisation dans la Mé / Dr Gustave Aboua aux frustrés : «Acceptez les frustrations… L’ enjeu de cette année ce sont les élections».

Alépé  a accueilli le dimanche 09 février la caravane de sensibilisation conduite par  Dr Gustave Aboua, ex-départemental Rdr de la région de la Mé. Cette tournée à l’endroit des militants frustrés de la région au dire de l’ initiateur a pour but d’ apaiser le cœur des militants et les engager pour la présidentielle de 2020. L’ exemple de Sidoine Moussan Boni a été un exemple patent. Ce jeune diplômé a été de tous les combats du Rdr depuis 2007 mais depuis lors il n’ a jamais occupé de poste de responsabilité. Pire, il est sujet de moqueries de la part des militants des partis adverses. Les cas comme ceux du jeune Sidoine sont légions dans la région. Si le Rhdp doit gagner les élections en 2020, tous les militants doivent y aller en rang serré et non dispersé. C’est ce à quoi les invite Dr Gustave Aboua qui s’ est assigné la lourde tâche de raisonner les  » frustrés  » du parti à la case.
Il a fait comprendre aux  » frustrés  » qu’avec la fusion des partis, beaucoup de choses sont certes arrivées, mais qu’il faut  privilégier l’intérêt du parti. « Chacun avait une place dans son ancien parti. En tant qu’ancien départemental, je devais avec la nouvelle configuration, avoir au moins un poste d’associé. Je ne suis nulle part dans la coordination. Cela neveut pas dire que je ne suis pas Rhdp. Je le suis aujourd’hui, je le serai demain. Si le Président Alassane est toujours là. Si Amadou Gon est toujours là », a-t-il déclaré d’ entrée de jeu. «  C’est vrai qu’on a appelé des partis pour nous rejoindre pour créer le Rhdp. Normalement on devrait prendre dans chaque département les têtes de chaque parti, pour faire la fusion pour la région. Dans les faits, ce n’est pas ce qui s’est passé. Je vous demande pardon Parce que vous étiez sur les fronts les premiers moments et aujourd’hui comme vous le dites, vous vous retrouvez les derniers ».
Evoquant la marginalisation dont ces frustrés se disent victimes, Dr Gustave Aboua les a invités à faire table rase de ces sujets et de penser aux joutes électorales de 2020. « Même si vous prétendez qu’on ne vous appelle pas, ni nevous associe plus quand il y a les réunions du Rhdp, acceptez les frustrations, acceptez l’injustice, acceptez les injures. L’enjeu de cette année, ce sont les élections », a-t-il prévenu. L’orateur a donné l’ assurance que si une quelconque manne doit tomber cela se fera par son canal. L’orateur a indiqué qu’ on ne milite pas dans un parti pour avoir forcement des postes mais pour des idéaux qu’ on défend. « Demeurez au Rhdp à cause de ADO et AGC, nos deux champions. S’il y a quelque chose à partager, on ne vous oubliera pas. Même si je ne suis pas dans la coordination, je suis dans le bureau politique du Rhdp et aussi conseiller économique et social culturel et environnemental. 
Je me ferai fort partout où il y a de bonnes nouvelles à partager, je serai à vos côtés ». Pour clore la rencontre le bureau national de Horizon RHDP notre héritage, dont il est le parrain a été une fois de plus présenté. Ce mouvement présidé par Seydou Ouolouho Coulibaly a t-il rappelé  a été créé pour accompagner le Président Alassane Ouattara et le Premier Ministre Amadou Gon dans la promotion du Rhdp. Le rôle qu’il s’est assigné est de sensibiliser et de promouvoir le Rhdp, afin que les gens qui sont dans toutes les contrées puissent aussi adhérer au parti.

Les derniers articles

Actualité

Facebook