Distinction / Présentant son prix à la population de Bouaflé, le Maire Dr Léhié Bi Lucien affirme :  » Ce prix est le fruit de vos efforts « 

Le lundi 27 juillet au Palm Club Abidjan Cocody en présence d’ invités de marque notamment Mme Anne Lemestre, Directrice Bureau Abidjan de l’ Unesco et SEM Abdou L. Sourang, Ambassadeur du Sénégal en Côte d’ Ivoire, Docteur Léhié Bi Lucien, Maire de la commune de Bouaflé a reçu le  » Prix du meilleur acteur de développement des services municipaux « .

Décernée par le jury du Prix Africain de Développement 2020 ( PAD ), cette distinction a été présentée le mercredi 29 juillet dernier aux populations de Bouaflé foyer des jeunes HKB.

Plantant le décor de la cérémonie Mme Djaha Catherine, présidente du comité d’organisation n’ a pas tari d’ éloges à l’endroit du récipiendaire qui selon elle, a très tôt compris les enjeux du développement au point d’ inciter ses administrés à prendre une part active dans ce processus.

Quant au 4ème adjoint au Maire, M. Blé Bi Tchessé, chargé de « demander les nouvelles  » au récipiendaire, il a tenu à rendre un vibrant hommage au Maire qui ne fait que glaner des lauriers depuis son élection à la tête de la commune.  » A travers ce prix, cest tout le conseil municipal qui est honoré «  , s’ est-il exprimé.

Prenant le parole, le récipiendaire a tenu à remercier toutes les couches sociales de la commune de Bouaflé qui n’ ont pas hésité à prendre avec lui le pari du développement. C’est donc à juste titre qu’il leur décerne à son tour ce prix qui couronne les efforts à la fois collectifs et individuels des populations.  » Je dédie ce prix aux femmes, aux jeunes et à tous acteurs de développement qui font la fierté de la commune de Bouaflé. Ce prix vous le méritez autant que moi « , a t-il affirmé. Dans la foulée il annoncé de grands projets à savoir la construction du 2ème château d’eau, l’installation de feux tricolores, la création d’ une usine de fabrication de jus de fruits et surtout la construction de logements sociaux à hauteur de 200 milliards de fcfa.

Il a exhorté les populations au travail car pour lui, la commune de Bouaflé doit maintenir le cap du développement si elle veut toujours glaner des lauriers.

Notons que le Prix PAD qui est à sa 7e édition est une initiative de la structure IPS.Com qui honore tous les acteurs du développement en Afrique dans différents domaines. Et cette année elle s’articulait autour du thème  » Stop à l’ immigration clandestine… « . C’est dans la catégorie  » Développement des services municipaux «  que le Maire de Bouaflé a été primé sur plus de 20 nominés venant de 8 pays africains.

Les derniers articles

Actualité

Facebook