Célébration du 07 octobre / Le Mouvement raëlien de Côte d’ Ivoire réaffirme son attachement au message du Maitreya tout en célébrant le leadership féminin : Pehery nommée guide-évêque.

Les adeptes du Mouvement Raëlien de Côte d’ Ivoire se sont retrouvés à Cocody-Angré pour célébrer dans la ferveur et dans la joie la date historique 07 octobre 1975, date à laquelle a eu lieu la 2ème rencontre entre le prophète Raël et les extra-terrestres.

Sous la houlette du responsable national, le guide-évêque Ya Boni, cette célébration, véritable moment de partage et d’ amour a été l’ occasion d’ échanges riches et très ouverts à propos des enseignements du Maitreya.

A cette occasion, on a assisté à la Transmission du Plan Cellulaire ( TPC ) qui équivaut au baptème pour les nouveaux membres qui ont accepté de suivre les préceptes du Mouvement. Le guide-évêque a saisi l’ occasion pour féliciter tous ceux qui ont fait siens les messages du prophète et qui ont accepté de les diffuser autour d’ eux.  » Il est important que nos fidèles reconnaissent non seulement les Eholim comme nos créateurs mais qu’ils s’ apprêtent à les acceuillir d’ ici 2025-30 «  a t-il fait savoir.

La nomination de Gouria Edwige Clarisse affectueusement appelée Pehery en qualité de première femme guide-évêque de Côte d’Ivoire a été chaleureusement saluée par l’assemblée. Cette nomination, au dire du responsable national est la reconnaissance du travail abattu par l’ heureuse élue dans la diffusion du message du prophète. Cette célébration est conforme aux prescriptions du Mouvement qui met l’accent sur le leadership femimin. En effet selon le Mouvement, la femme est l’ expression de la féminité, du raffinement et porte en en elle des valeurs cardinales qui peuvent porter la société sur le chemin du développement.

C’est à juste titre que la nouvelle guide-évêque a reçu de la part de ses condisciples des félicitations, des encouragements et des cadeaux en guise de célébration. Des témoignages sur son engagement pour la cause du Mouvement ont été diffusés à l’ occasion.

C’est dans une ambiance de gaieté et de joie ponctuée par des prestations d’ artistes que la fête a pris fin. Notons que cette fête a été simultanément célébrée à divers endroits de la planète. En Côte d’ Ivoire les villes de Man, Daloa, Mondoukou ont également joué leur partition dans cette célébration.

Les derniers articles

Non classé

Facebook