Arbre de Noël à la pouponnière de Dabou / Les poupons vivent la magie de Noël grâce à Mme Ouattara Pamatia.

La journée du dimanche 27 décembre 2020 restera à jamais gravée dans les cœurs et les esprits des 96 pensionnaires de la pouponnière de Dabou. Ce jour-là la pouponnière s’ est transformée en un véritable village de Noël, l’instant d’ une célébration au cours de laquelle les poupons ont eu droit à des jeux et cadeaux dans une ambiance carnavalesque sous les regards bienheureux du Père Noël accompagné de la Mère Noël.

Madame Ouattara Pamatia, la donatrice, par ailleurs ambassadrice de bonne volonté pour le compte de la pouponnière a tenu à faire de cet arbre de Noël une journée féerique. Accompagnée de son équipe de bénévoles, elle a tenu à apporter de l’ amour et de la joie aux poupons. Des stands étaient dressés pour l’ occasion afin de permettre aux pensionnaires et aux invités de se restaurer tout au long de la cérémonie.

Face à cet acte de générosité, Madame Ouattara Korotoumou, directrice de l’ établissement n’ est pas restée insensible. Elle a adressé ses sincères remerciements à la donatrice qui, à travers cet arbre de Noël témoigne de son amour et de son affection à l’égard de ces enfants qui n’ ont pas l’ occasion de connaître la magie de Noël auprès de leurs parents biologiques. C’est à juste titre qu’elle milite pour une multiplication de ces genres d’actions qui doivent désormais s’ inscrire dans la durabilité pour le bonheur des poupons.  » Nous souhaitons que d’autres bonnes volontés à l’ image de Mme Ouattara Pamatia s’engagent dans ces actions qui redonnent de la dignité à l’humanité « , a t-elle conclu.

Pour Madame Ouattara Pamatia , l’ heure n’était pas au discours mais plutôt à la fête.  » Je voudrais tout simplement dire merci à ceux qui ont œuvré pour la tenue cet arbre de Noël et souhaiter que la fête soit belle « , a t-elle fait savoir sous les applaudissements de l’assistance. Monsieur Lath Mel Adou directeur de la protection de l’enfance a saisi l’ occasion pour féliciter la directrice de la pouponnière qui entreprend des actions qui redore le blason de cet établissement en redonnant de l’espoir aux pensionnaires. Remerciant la donatrice pour cette belle fête dédiée aux poupons, il a émis le vœu qu’elle continue sur cette lancée et que ses actions inspirent d’ autres âmes généreuses. Il a terminé en remerciant les différents partenaires, connus ou anonymes qui ne ménagent aucun effort pour soutenir au quotidien la pouponnière de Dabou.

En guise de remerciement pour cette belle fête en leur honneur, les poupons ont offert un tableau d’art à la donatrice du jour. Touchée par ce geste, elle est restée sans voix devant l’ esprit de créativité de ces enfants en situation de handicap. Des images de ce geste ont été fixées pour la postérité.

Les poupons ont égayé le public par des prestations haut en couleurs sous la supervision de leurs encadreurs. Le Père Noël a comblé les pensionnaires de nombreux cadeaux avant de prendre congés d’ eux. Entre chants, danses et bouffe-party, les poupons ont passé une journée des plus festives qu’ils ne seront pas prêts d’ oublier de sitôt.

PROPOS RECUEILLIS…

Mme Ouattara Pamatia ( donatrice )

Comment s’est faite votre rencontre avec la pouponnière ?

J’ai perdu mon ami et de mois après je devrais célébrer notre anniversaire de mariage. Je voulais poser une action de grâce et Dieu m’ a inspiré en me conduisant vers ces enfants. J’ai fait un premier don quand je suis venu rencontrer les poupons. J’ai commencé d’ abord à attirer l’attention de ma famille et ensuite de mes amis sur cet établissement qui a besoin de soutien.

D’où tirez-vous la force pour poser de tels actes ?

Je la tire d’abord des enfants. A les observer de très on se rend compte qu’il y a de l’ amour dans leurs yeux. Ensuite Dieu m’ inspire au quotidien pour venir en aide à ces êtres qui ont besoin d’ affection et d’ amour. Cette année 2020 n’ a pas été du tout facile pour moi particulièrement mais également pour tous les ivoiriens. Mais si à côté de cela, nous avons à cœur de transmettre de la joie à ceux qui en ont le plus besoin, nous devrions rendre gloire à Dieu.

Comment ressentez-vous votre rôle d’ ambassadrice de bonne volonté ?

Ambassadrice de bonne volonté, c’est un bien grand mot ( rires ). J’ai toujours posé des actions dans le sens de faire avancer l’ humanité mais je le fais de façon discrète. On peut dire que c’est la première fois que je suis au premier plan. C’est une façon de dire que cet engagement en faveur des enfants en situation de handicap a besoin de visibilité. Ma personne importe peu, c’est plutôt la portée voire l’impact de l’acte qu’il faut prendre en considération.

Un message spécial à adresser…

Je voudrais remercier toutes les bonnes volontés qui ont permis que cette fête se tienne ici. Notre objectif à travers cet arbre de Noël est d’ apporter de la joie, de l’ amour à ces êtres qui ont été abandonnés. C’est une façon pour nous de leur dire que nous sommes de tout cœur avec eux aussi longtemps que Dieu nous inspirera. Que ceux qui sont de passage à Dabou, en mangeant dans un restaurant se souviennent qu’ à la pouponnière il y a des enfants qui ont besoin d’un peu d’ amour et de générosité.

Mme Ouattara Korotoumou ( directrice de la pouponnière de Dabou ).

Que représente cet arbre de Noël pour vos poupons ?

Je voudrais tout d’abord préciser que nous sommes en période de Noël. Et pendant cette période tous les enfants sont au centre de toutes les attentions. A l’instar de tous les enfants du monde, ceux de la pouponnière de Dabou malgré leur handicap ont aussi besoin d’affection et d’ amour à travers les cadeaux qui leur seront distribués. Cet événement signifie que nous sommes toujours dans la dynamique de la célébration de la fête de Noël. C’est à juste titre d’ ailleurs que nous disons merci à la donatrice qui a compris l’ importance de cette fête dans la vie des enfants. Nous sommes heureux de communier avec les poupons…

Les derniers articles

Actualité

Facebook