Région de la Mé / Sortie de la danse N’déï à Agbaou :  Dr Gustave Aboua invite à la paix et au développement.

Agbaou a connu une ambiance des grandes fêtes le 10 janvier dernier. Motif ? Les populations d’ Agbaou célébraient la sortie de la danse N’déï. Cette activité culturelle organisée par le Fonds des Fils et des Filles pour le Développement Durable d’Agbaou (Fddd) a bénéficié du parrainage de Dr Gustave Aboua, fils de la région et cadre du Rhdp.

Saisissant cette tribune à lui offerte, le Directeur Général du développement durable a indiqué que cette célébration héritée des ancêtres a besoin d’être remise au goût du jour parce qu’elle célèbre la paix facteur de développement.  C’est à juste titre qu’ il s’est exprimé en ces termes : « Je mets en mission les femmes d’Agbaou pour rétablir la cohésion sociale, la paix et le développement tant prônés par le chef de l’Etat. Parce qu’Agbaou a connu des moments de turbulence certes mais il faut savoir que la paix est l’épicentre de tout développement ».  

L’exécution de cette danse a permis aux jeunes générations d’ être en lien avec leur passé culturel.  Les danseuses faisant preuve  d’une parfaite maîtrise dans l’ exécution  des gestuelles ont campé des scènes de vie.  La scène du jour a présenté un enfant malade guérit par la médecine traditionnelle suivie de l’ arrivée de la Reine-mère de la communauté et des gestes de bravoure de guerriers ponctués par des pas de réjouissances des femmes. Les artistes Marius Séka, membre d’Ahiwo Orchestra et le jeune prodige Ayouwo Junior ont apporté leur soutien aux femmes par leurs prestations artistiques.

Marie Api Kopoin, Présidente de la danse  traduit sa satisfaction à l’endroit des danseuses qui selon elle, ont su restituer ce patrimoine culturel qui continue de susciter de l’ intérêt de la part des populations. C’est par la remise de chaises, de poubelles et de nombreux outils d’entretien par le parrain que la cérémonie a pris fin.   

Les derniers articles

Non classé

Facebook