×

10ème Journée Nationale du Paralytique à Duekoué : Josué Loukou Kouamé ( Président de l’ Association des Paralysés de Côte d’ Ivoire  » Les handicapés ont aussi droit au bonheur « .

L’esplanade de la Sous-Préfecture de Duekoué a connu une ambiance particulière le samedi 09 septembre dernier. Et pour cause, l’ Association des Paralysées de Côte d’ Ivoire ( APCI ) célébrait sa 10ème Journée Nationale. Devant ce beau monde, la délégation venue d’ Abidjan conduite le Président du Conseil d’ Administration très émue a trouvé les mots justes pour dépeindre la situation que les personnes vivant avec handicap vivent quotidiennement. Prenant la parole, Josué L. Kouamé a, avec des mots bien choisis, décrit sa propre condition de vie qui du reste a suscité de l’ émotion dans l’ assemblée. Loin de s’ apitoyer sur son sort, le Pca a souhaité que les handicapés s’ affranchissent de ce sort qui semble sceller leur destin.  » Les handicapés ont également droit au bonheur au même titre que les personnes dites  » normales « , a t-il plaidé. Face à la léthargie dans laquelle les handicapés semblent plongés, Josué L. a conseillé la prise de conscience suivie d’ action de terrain. Il a remercié les autorités administratives et politiques qui n’ ont ménagé aucun effort pour que cette manifestation puisse se tenir. Un remerciement spécial a été adressé au Préfet de la Région M. Ibrahima Cissé qui selon le Président s’est toujours comporté comme l’ ambassadeur des handicapés, des veuves, des orphelins et des personnes du troisième âge.

Prenant la parole, M. Ibrahima Cissé le représentant du Président de la République a salué cette initiative qui vise à donner de la considération et du respect aux personnes en situation de détresse. Il a par la suite rappelé le concept Côte d’ Ivoire solidaire qui consiste à prendre en charge toutes les couches sociales. C’est à juste titre que le Préfet de la région du Guemon a pris l’engagement de façon solennelle de déclarer l’ année 2024 l’ année des personnes vivant avec handicap. Cette année prendra également en compte les veuves, les orphelins et les personnes du troisième âge.  » Dans sa politique de développement durable, le gouvernement ne peut se permettre de laisser les couches sociales les plus fragiles en plan « , a t-il justifié avant d’ exhorter les populations à changer de regard envers les personnes handicapées.

Se succédant au pupitre, M. Poho Camille, délégué Apc de la région du Guemon, M. Tonga Gbongue Hubert, délégué Apci du district autonomes des montagnes et  Mme Inan Julie, Présidente de la coordination des associations des handicapés du département de Duekoué, ont remercié les autorités qui ont veillé à ce que cette célébration soit une réussite. La cérémonie a pris fin par une distribution de vivres et de matériels indispensables à mobilité des handicapés      

.  

Les derniers articles

  • Les Ehotilé ou Bétibé

    A travers les Sous-Préfectures d'Adiaké (Adiaké, Assomlan, Eplemlan, Etuessika, N'Galiwa, Mélékoukro, Adiaké-Kakoukro...) et d'Etuéboué (Abiaty,…

  • Le mariage Malinké

    Le mariage reste un événement central dans la reproduction des structures familiales en pays Malinké.…

  • Les Niaboua ou Nyabwa

    Des révélations de M. Alfred Schwartz (cet européen anciennement au Centre ORSTOM-Sciences humaines de Petit-Bassam),…