×

Korhogo : « place Nanguindala » : Fidèle Gbgoroton Sarassoro, merci à mon mentor feu Amadou Gon Coulibaly

Je voudrais  dire merci à mon mentor feu Amadou Gon Coulibaly (AGC). C’est Amadou qui m’a fait venir en Côte d’Ivoire. Tout ce que nous allons faire, nous allons le faire en ayant Amadou Gon à l’esprit. Ce qu’il a fait comme vision pour la région du Poro, nous allons continuer cela.  Se tournant vers  la génération (promotion AGC des bois sacrés) Fidèle Gboroton Sarassoro, président du conseil régional du poro a recommandé « je vous l’ai dit,  la dernière fois que j’étais ici, faisons en son sorte que le nom AGC demeure, faisons en sorte que son esprit demeure, faisons en sorte qu’il ne soit jamais oublié, …jamais (applaudissements) faisons en sorte que nous travaillons ensemble, uni, solidaire pour que nous puissions atteindre les objectifs qu’il s’était fixé lui-même pour Korhogo et pour la région déclaré le 24 décembre 2023 l’actuel Ministre directeur de carnet du président de la république qui vient de voir la confiance renouvelée du chef de l’état au même poste   ce mercredi 27 décembre 2023 selon un communiqué du gouvernement

Petit-fils  de feu Baly Pierre  qui est le dernier petit- frère (Benjamin) du patriarche Peleforo Gon de korhogo Fidèle  Gboroton Sarassoro a fait cette révélation devant  une centaine d’associations de femmes rurales   venues des départements de M’bemgué, Sinematiali,  Dikodougou  et Korhogo de la région du poro   pour célébrer, danser , chanter  aux sons des danses du terroir  sur  la place mythique « Nanguindala ».Place  qui porte le nom   du fondateur de la  ville de Korhogo (Nanguin) pour célébrer  l’un des leurs   porté à la tête du Conseil Régional du poro aux élections  locales du   02 septembre 2023.  Une cérémonie    qualifiée de fête de reconnaissance par le patron du conseil régional du poro «  cette fête de réjouissance est   de  fête de reconnaissance envers les femmes qui  ont énormément contribuées à  notre élection Merci à Abou Nbi d’avoir organisé cette cérémonie. C’est une cérémonie que je considère comme une cérémonie de reconnaissance. Il faut être reconnaissant. et ceux qui nous  ont faire élire, ce sont les femmes. » a-t-il noté

L’on a noté la présence remarquable d chef de village de Korhogo Coulibaly Zié Adama,  le sénateur Habib Coulibaly, le chef de canton de korhogo,  sa Majesté Issa Coulibaly chef suprême des bois sacrés, 1er vice-président de la chambre des Rois et Chefs de villages de Côte d’Ivoire  accompagné  d’un gotha de   notables, les guides religieux. Puis   l’honorable,  Abou Nibi organisateur de cette grande journée de reconnaissance..

 Et aux chefs traditionnels  le président du conseil régional du poro a noté « on ne pourra jamais atteindre nos objectifs  si nous n’avons pas les bénédictions des chefs  et des religieux. Issa , je sais ce que tu as fait  discrètement dans l’ombre  toi et moi  le savons .je te remercie, je ne peux que continuer à te remercier ; je te remercie issa. Je dis Issa, parce que c’est mon cousin. Autrement j’aurais dit le chef de canton »

Et de poursuivre « je remercie les religieux…vous avez prié, merci. On dit, quand tu pries Dieu sincèrement,  il répond à ton appel. Vous avez prié sincèrement, c’est pour cela que nous avons réussi. La meilleure façons de récompenser, c’est d’agir sur le terrain. Je vais m’arrêter là et prier pour que Dieu nous donne la santé pour qu’on voit les résultats de nos promesses » a conclu le président du conseil régional du poro au nord de la Côte d’Ivoire. Petit fils de Baly Pierre, dernier petit frère du patriarche Gon Coulibaly a –t-on apprit.

Les derniers articles

  • Les Ehotilé ou Bétibé

    A travers les Sous-Préfectures d'Adiaké (Adiaké, Assomlan, Eplemlan, Etuessika, N'Galiwa, Mélékoukro, Adiaké-Kakoukro...) et d'Etuéboué (Abiaty,…

  • Le mariage Malinké

    Le mariage reste un événement central dans la reproduction des structures familiales en pays Malinké.…

  • Les Niaboua ou Nyabwa

    Des révélations de M. Alfred Schwartz (cet européen anciennement au Centre ORSTOM-Sciences humaines de Petit-Bassam),…