Histoire du royaume d’Essouma

Avant l'arrivée des blancs, le vaillant peuple ESSOUMA était là depuis des temps immémoriaux. Le territoire d'ASSINIE aujourd'hui incorporé dans la région du sud Comoé et dans le département d'Adiaké, est une sous-préfecture.

C’est aussi pour les autorités traditionnelles, un ROYAUME qui fut grand et réputé dans l’histoire, d’abord pour ses richesses en or, ensuite pour avoir été le premier royaume à accueillir l’homme blanc sur cette terre de COTE D’IVOIRE, et enfin, à avoir envoyé deux de ses fils en FRANCE sous LOUIS XIV. La renommée de ce royaume fut grande au XVIIe siècle.

En effet, il n’y a pas de lieu en côte d’ivoire qui fut chargé de tant de souvenirs que celui d’ASSINIE. Ce qu’il faut retenir c’est qu’ASSINIE a toujours été en avance sur les autres par le commerce, l’évangélisation et les traités passés avec la France.
Pour l’histoire, il faut retenir que les ASSINIENS sont venus des environs de la vallée du Nil dans le royaume d’Abyssinie. Traversant de longues étendues de sable (le Sahara ou AGNUAN en langue NZIMA), ils iront guerroyant et sans pitié, avançant malgré les souffrances et les larmes, sous la direction du prince NANANAKA SRIBO. D’où leur nom ESSOUMA qui signifie: « ils pleurent et ils marchent», ceci pour dire qu’à leur arrivée, les gens pleurent. Un tel nom qui semblerait de la vantardise a été au cours de l’histoire amplement justifie par les actes de bravoure de ce peuple guerrier qui avait à sa tête un prince authentique en la personne de NANAN AKA SRIBO.

Dans leur quête de bien être, les ISSINOIS se brouillèrent d’avec leurs voisins les OTCHINS. Et l’on en vint aux armes. La lutte tourna aux désavantages des ISSINOIS qui, refusant d’être asservis, décidèrent d’abandonner le pays d’ISSIGNY et partirent à la recherche d’une terre d’asile. Ils arrivèrent au Ghana dans la région des AHANTAS précisément à GBRISSI, actuellement appelé Princesse (ville où IRHO côte d’ivoire a fait ses premières expérimentations de noix de coco hybrides).
Ne se sentant toujours pas en sécurité, ils débarquèrent à AZULELOUANOU près d’AZIEMA toujours au GHANA. Poursuivis par les NZIMA alliés des ASHANTIS, ils arrivèrent à l’actuel HALF ASSINI et, passant par le bord de la mer, ils accédèrent à ESSO (qui signifie silence, pas de bruit). Les ISSINOIS envoyèrent alors une délégation de notables auprès des VETERES(Ehotilés) qui étaient installés à MONOBAHA.

Les VETERES qui avaient déjà reçu les EFIES (Abourés) promirent de les accueillir, les considérants comme des gens venus du ciel pour les aider à se débarrasser des EFIES. Dès leur arrivée dans la région, les ISSINOIS constatèrent les mauvais traitements que les EFIES faisaient subir aux VETERES. Épousant la cause de ces derniers et ayant des armes à feu, ils vainquirent les EFIES qui se retirèrent alors à l’ouest. Devenus les nouveaux maîtres de la région, les ESSOUMA s’installèrent à ASSOCO près de MONOBAHA.

Les peuples ESSOUMA et VETERE (Ehotilés) ont vécu en bonne intelligence jusqu’à ce jour, même si de temps à autre, de petites querelles naissent entre eux.