Masque masculin chez les Dan

Chez les Dan, les masques sont les esprits de la brousse et non leurs représentants.

Réalisés généralement dans un bois très dur, ils sont polis avec les feuilles d’un arbre similaire à du papier de verre, puis teints en noir à l’aide de teinture végétale (latex, suie…)

Les masques aux yeux ronds incarnent un esprit féminin, les yeux en fentes un esprit masculin.

En savoir plus …
Chez les Dan, les masques sont les esprits de la brousse et non leurs représentants.

Très nombreux dans leur diversité, les masques Dan sont nommés Guégo, « tête de masque ».
Le terme général Glé (Gleu dans le sud-ouest) désignant le personnage entier.
Glé incarne la force spirituelle qui habite dans la forêt et souhaite participer à la vie du village.

Le porteur du masque et son propriétaire jouissent d’un statut très élevé dans la hiérarchie du village.
Leur apparition, lors de fêtes masquées, résoud les conflits qui n’auraient pu être réglés par le chef du village.
Celui qui ne respecte pas les masques commet un crime grave contre sa société et sa religion.

Les masques Dan sont très hiérarchisés lors des cérémonies :
certains apparaissent seulement pour divertir le public, d’autres sont muets ou bien dotés de parole.
La majorité parle et chante, leur voix pouvant se manifester par de la musique.
Le détail d’une approche de classification établie par JB Bacquart est disponible ici

Réalisés généralement dans un bois très dur, ils sont polis avec les feuilles d’un arbre similaire à du papier de verre, puis teints en noir à l’aide de teinture végétale (latex, suie…)

Les masques aux yeux ronds incarnent un esprit féminin, les yeux en fentes un esprit masculin.

Les derniers articles