La danse adjoss

L'adjoss est une danse de réjouissance populaire en pays baoulé. Elle est exécutée principalement par les femmes.

Dans l’adjoss, on fait valoir essentiellement les qualités vocales.
C’est parmi les chanteurs et chanteuses de l’adjoss que se recrutent les futurs chantres du pays baoulé. Il n’y a pas un costume spécifique pour danser l’adjoss.

On se pare à sa guise. Les pas de l’adjoss sont lents. Mais selon l’inspiration du danseur, il exécute des pas plus modernes, empruntés à d’autres groupes ethniques. Les musiciens se disposent en cercle, et autour d’eux se forme une ronde. Le choeur est constitué par tous les participants. L’orchestre est composé généralement de trois tambours moyens, un harmonica, un cor, une bouteille vide et une baguette. L’adjoss est une évolution de l’akpôngbô, danse traditionnelle baoulé.

Les derniers articles

Art

Voir tous